Poésie

0

Je t'ai dit
 
Je t’ai dit

J’ai peur...
Tu m’as répondu : Il n’y a rien d’épeurant
J’ai alors cru que je ne pouvais me faire confiance
 
Je t’ai dit
J’ai mal, j’ai de la peine
Tu m’as répondu : ce n’est qu’une égratignure
J’ai alors conclu que ma douleur n’avait pas d’importance
 
Je t’ai dit
Ce n’est pas de ma faute, ce n’était pas mon intention
Tu m’as répondu : va t’excuser et demande pardon
J’ai alors cru que ce qui compte, c’est l’autre et sa perception
 
Je t’ai dit
Je suis fâché, je ne l’aime pas
Tu m’as répondu : soit gentil, va l’embrasser

J’ai alors conclu que je devais cacher ce que je ressentais
 
Et c’est comme cela

Que par peur de perdre l’amour

Je me suis coupé de moi
 
Et c'est comme cela

Que par peur des regards autour
Peur de ne pas être aimé...
 
J’ai troqué l’être pour le paraître

Roberto Mayer

À découvrir

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc RSS Icon

© 2020 par L'adjointe créative

Tous droits réservés : Roberto Mayer/Les éditions Usmose